lundi 22 avril 2019

Au plus profond de la solitude...



Voici ce qu’écrivait Hongzhi (  Wanshi) en parlant du zendo - salle de méditation- où dormaient les moines.
Il en commença la construction en 1132 et il fut terminé en 1134 :

« En hiver, il y fait chaud, en été frais. Pendant le jour, on y respire le parfum de l’encens, et la nuit une lampe y brûle. 



 Les moines/ nonnes  ouvrent leurs bols et mangent, se lavent les pieds et s’assoient. Ils cultivent la terre, ou nourrissent les bêtes.

Je leur indique comment parvenir au calme et à la paix.

En automne, l’eau déborde du vieux puits ; au printemps, le changement s’engouffre partout.


Au plus profond de la solitude, le silence est accompli ; quand nous agissons, notre activité s’étend autour de nous, éblouissante.

 Les couleurs s’effacent, mettant en valeur le sceau du lignage des Bouddhas et des Maîtres.

La lumière dissout les ténèbres, perpétuant la lampe qui illumine le monde. »





Illustrations: terebess, 123RF, en.japantravel, mettarefuge.wordpress

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

La fin d'un blog

     Impermanence et changement...    pas facile parfois... la fin de ce blog depuis avril 2012, pour moi, un espace de liberté, un espace d...